La sortie à l'ile Maurioce Février 2006

retour au sorties

 

Une sortie basée sous le signe de la famille car pour une fois en période de vacances scolaires et avec une formule en résidentiel. 15 participants à cette sortie : Jacques et son épouse Wadia, Marcelle et ses deux charmants bambins Ewen et Léo, la famille Landat au grand complet,Germinal, Apollon, Michel et les trois Duteil avec une Ségolène ravie de participer à sa première sortie club.

 

Le départ :

 

Pour l’embarquement, le groupe s’est donné rendez-vous à Roissy, et à 12 heures précises tous les participants sont là. Tous ?... sauf un pour qui l’aéroport n’était pas tout à fait clair ! Les formalités d’embarquement sont dérisoirement réduites, et Cocorico nous ayant octroyé 30 kg de bagages, inutile de déployer les astuces et tergiversations habituelles. Une fois dans l’avion, on se sent déjà en vacances car le choix pléthorique des films proposé par Emirates permet de rattraper tous ceux que l’on a pas eu le temps de voir dans l’année.

 

Escale rapide à Dubaï pour faire chauffer la carte bleue (pour ceux qui s’encombrent encore de cet inutile morceau de plastique !) arrivée à l’aéroport de Maurice le vendredi matin. Là, on renoue avec les grands classiques du Mantalo : une valise est manquante. C’est celle de Marcelle qui lui sera finalement livrée le dimanche midi.

 

Notre point de chute :

 

L’hôtel la Cocoteraie à Trou aux biches. Notre groupe se répartit principalement sur deux villas mitoyennes et deux studios de quatre et deux places. La Cocoteraie est un petit hôtel disposant d’une piscine et à proximité de la mer.

 

 

 

Le centre de plongée BLUE WATER DIVING d’Hugues Vitry : à 200 m de l’hôtel

 

 

L’organisation du centre est « à la Mauricienne » avec un avantage certain : il s’agit du centre le plus pro de l’île. Si l’on excepte la course aux bons blocs, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas trop lourds et qui en plus contiennent suffisamment d’air pour effectuer une plongée normale, une fois quelques processus recalés, le groupe arrivera à imposer son rythme au centre.

 

Deux plongées par jour : l’une en début de matinée et l’autre l’après-midi. Cela permet de caser quelques plongées supplémentaires à 11 heures. Toutes les plongées s’effectuent au départ du centre. Le bateau est confortable et permet grâce à son grand carré d’accueillir à son bord les non plongeurs.

 

Le Mantalo squatte la presque totalité du bateau (cela ne se voit cependant pas trop sur la photo…)

 

 

Quelques plongeurs supplémentaires s’y risquent épisodiquement. Là encore des rencontres étonnantes : « Brice » qui attend la Wave chewing-gum en bouche, masque à l’envers et un Italien tout droit sorti de la famille Adams pour lequel chaque pièce d’équipement enfilée se traduit par un rictus douloureux sur le visage.

 

Les sites sont moins colorés qu’en Mer Rouge mais offrent une variété d’ambiances. Lors des 14 plongées proposées, nous aurons croisé de nombreuses murènes, poissons pierre, requins de récif, baracoudas, raies aigles…. Parmi les rencontres un peu rares, le poisson crapaud, et le poisson mandarin.

 

Exemples de plongées :

 

- La première plongée en compagnie d’Hugues Vitry sur le site de Holt Rock nous permettra de jouer avec les murènes. Hugues a un bon feeling avec ces petites bêtes et fera découvrir aux participants qui le souhaitent le contact à la fois doux et visqueux de ses copines. Autre fait notable de cette sortie : un poisson pierre cueilli par Hugues que nous avons pu voir sous toutes les coutures. 

- Une plongée sur deux barges jumelles Lili et Emily coulées volontairement pour créer un récif facile d’accès. La vie se bouscule sur ces barges qui abritent une grande variété d’occupants : énormes ptérois, poissons pierre, murènes, crevettes nettoyeuses, anguilles jardinières

- Une profonde (que d’aucuns qualifieront de « plongée adulte ») sur le site de Fish Kingdom. Descente à 54m (théoriquement…certains ayant essayé d’aller à la limite de leurs prérogatives), passage dans un tunnel puis ballade le long d’un tombant avec arrêt obligatoire devant le HLM à murènes (un trou de murène tous les 50cm)

- Un spot : le jardin des roses. 1 seul autre site équivalent à Mooréa (à 50 m). Des equinophylles selon certains ou des pachyseris lamellaires pour d’autres (Nathalie, on attend le stage bio pour trancher !), en plus simple d’énormes roses de corail beige à perte de vue.

 

Les plongées de 11 heures s’effectuent sur des sites accessibles aux niveaux 1 et permettent d’effectuer les baptêmes. Ce sera l’occasion pour Margot d’effectuer ses premières bulles, pour Ewen de confirmer son intérêt pour la plongée et pour Wadia de découvrir dans les bras d’Apollon que le monde sous-marin n’est finalement pas angoissant.

 

La preuve en image…

 

 

Et Sylvie ? Eh bien elle nous à tous époustouflé en faisant une plongée à 35 m …sans problème d’oreille, ni de sinus, sans narcose et ….sans détendeur : merci Blue Safari et son sous-marin.

 

A noter que le Mantalo Club s’enorgueillit d’avoir parmi ses membres deux brillants vidéastes qui, nous l’espérons, nous ferons bientôt l’honneur d’une projection privée. 

 

Quelques péripéties pendant les plongées :

 

Une plongée vrac :

 

Germinal n’a pu s’empêcher d’animer une plongée cata : départ à 170 bars, plongée sur une jolie épave avec un joli courant, abandon de Marcelle (un peu inquiète) au sommet d’une cheminée d’épave, le temps de récupérer Ségolène qui a pris plus de temps pour passer les oreilles. Inquiétude + courant + Yoyo (Ségolène, en formation, « mène » la danse) : Marcelle doit s’approvisionner en air auprès de Germinal. Très joueur en fin de plongée, il persiste à vouloir initier Ségolène au lâcher de parachute. Le déroulé de ficelle s’achève par une perruque accrochée au détendeur. Ségolène sans se démonter gonfle le machin et aurait suivi le parachute tel le marlin moyen accroché à son hameçon si Germinal ne l’avait pas arraché en catastrophe du détendeur. Il redescend le parachute et le regonfle avec le peu d’air qu’il lui restait. Bilan torchage total de bloc et obligation de se rabattre sur l’Octopus de Ségolène dur comme de la pierre.

 

Une plongée potache :

 

Le site s’appelle Aquarium. Si aquarium il y a, il est réservé à des poissons de compétition ! Nous sommes accompagnés par notre DM qui découvre le site en même temps que nous et veut absolument palmer à contre-courant. En habitués des Maldives, on commence à s’accrocher et à crapahuter au fond. Au bout de 10 minutes de ce régime, Joël manifeste à notre DM son souhait d’en rester là. Changement de programme, notre DM se remet dans le sens du courant et retrouve plus ou moins le site prévu. Le groupe des plongeurs est dans tous les sens avec un DM un peu désespéré qui ne sait plus comment rassembler ses plongeurs et mettre un terme à cette plongée.

 

Les grands classiques :

 

Quelques oublis désormais bien rodés :

- Plongée Warrior à la Bodube pour Germinal et Apollon qui ont laissé la combi au vestiaire.

- Bouteille à demi ouverte pour Joël qui teste de nouveaux moyens pour économiser l’air.

- Entraînement Rescue Diver à l’envers by Cousine qui saisit l’occasion de sa mise à l’eau à l’insu de son plein gré (par Apollon) pour nous montrer comment remonter sur le bateau sans palmes, sans utiliser l’échelle perroquet et en se servant juste des vagues. La manœuvre s’appelle « échouage de l’otarie sur la plage arrière du bateau ». Le Prez a regretté de ne pas avoir quelques sardines à lui offrir en récompense de sa performance.

 

La vie du groupe :

 

Très vite les habitudes sont prises. Les non plongeurs alternent entre piscine, plage et analyse comparative des commerces locaux.

La villa Jade, une fois ses portes blindées déverrouillées, sert de point de rendez-vous pour le traditionnel apéro du soir. La formule de demi-pension permettra de tester un autre resto dans un cadre plus luxueux. Le soir de la Saint Valentin, nous avons dégusté une langouste et participé à un tirage au sort réservé exclusivement aux couples amoureux. Un bulletin a été déposé par le couple Apollon/ Germinal (mais cela ne nous regarde pas...) La villa a été témoin de quelques parties de tarot endiablées à 5 (si, si, Germinal l’a toléré exceptionnellement !) avec, au grand dam de Germinal, des règles quelques peu revues par Ségolène (là, c’est beaucoup moins bien passé !)

 

Petit florilège de pensées profondes :

 

Michaël : « Heureusement que mes sponsors ne m’ont pas obligé à porter une casquette...J’ai pas de carte bleue, mais il me reste encore quelques machins.. » (NDLR comprendre des roupies).

Le Prez : « un raz le bol renversé au déjeuner, un bordel à la plongée, le Prez énervé »

Re le Prez : « Après le Mantalo.org, voilà le Mantalo.zoo by Duteil Fabienne. « Sauvez Willy, le retour » avec dans le rôle principal Cousine Hub alias pro QD. »

Margot : « ya que mon papa et ma maman qui ont le droit de m’appeler Golgote »

Sylvie : « le combat perpétuel des volailles coquelet poulette » (traduction Antoine-Ségolène).

Marcelle : « Comment gagner 100$ à Maurice : attendre sa valise 3 jours, la laisser en transit à Dubaï »

Germinal : « Combien de chiffres obligatoires dans les classes du plan comptable ?...5 ?.....2 ça me suffit…. »

Ségolène : (autre version de la plongée « cata » de Germinal) « Octopus très dur pour Germinal mais plongée intéressante sauf épisode de parachute »

Margot : ++ mon baptême de plongée, des poissons, de l’eau et encore de l’eau

-- rien à ma taille

Ewen : « J’ai vu plein de poissons : des perroquets, des sergents majors »

Le Prez (décidément très en verve) : « Une idylle est née en plongée, Apollon saura vous la raconter !!! »

 

A la lecture de ce compte-rendu vous avez sans doute pensé : comment…des vraies vacances ? Pas la moindre formation ? Rassurez vous, certains s’y sont collés avec succès : Nitrox pour Jacques et théorie RD pour Ségo.

 

Un séjour éclair mais de bonne qualité, qui n’a été troublé par aucun cyclone ni chikungunya. Une sortie où petits et grands ont pu profiter du soleil, de la mer et d’une bonne ambiance communicative.

 

A bientôt, avec vous tous, pour la prochaine sortie…

retour au sorties